Bibliothèque de mon âme
J’arpente mes entrailles
Je découvre ma source
Infernal bordel de souvenirs enfouis
De honte, de mépris
Ici tout déraille
Putain quelle pagaille

J’ai joué ma vie
J’ai fumé mes années
J’ai perdu l’appétit
Mon cœur périmé

Asphyxié par la vase
Enfoui sous mes conneries
Mon joyau au cachot
La clef dans les douves
Sous mon masque angélique
Se cache la maléfique

Au secours
Je me noie

Enlisée dans la mélasse de mes tourments
Je vomis mon effroi
Je crache mes injustices
J’étouffe sous mes non-dits
Je régurgite mes viols
Je dégueule mes bourreaux
J’assassine le sauveur
Je tue la victime
Dédale de cadavres
Soupe immonde
Dévorée par les vers de mon désarroi
Je pue la pourriture
Plus personne pour me tendre le bras

Cauchemardesque réveil
Des nuits sans sommeil

Espoir d’une lueur
Graine de lumière
Plant de merveilles
Un jour
De la vase
Naquit
Un nénuphar

 

🍀 Isabelle Colibri

4 Replies to “La vase”

  1. Et maintenant….tadam:
    Transmutations!!
    Un générale à la louche….et puis petit à petit , pas après pas, petite transmutation après petite transmutation, travail de fourmi pour tout accueillir, surtout le plus crade, surtout tout ce qu’on a pas envie de regarder en face : l’accueillir, l’accepter, le remercier et l’aimer. Oui l’aimer parce qu’il nous permet d’enfin accéder au besoin qu’il revendiquait….besoin de nous respecter bien souvent….et faire le choix de nourrir ce besoin en conscience avec beaucoup d’amour pour soi….

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :